Pas une vrillette malmenée pour la rédaction de ce blog !

Le pas de 32, travaux pratiques

24/ 3/2012 in agencement, charnières invisibles, étagères, lr32-sys, pas de 32, portes, tiroirs

Le pas de 32, vous le connaissez probablement sans le savoir.

Ouvrez un placard dans votre cuisine, regardez l'intérieur d'une bibliothèque non rustique de mauvais goût à l’ancienne ou d'un meuble de rangement, qu’il soit conçu en Suède ou en Franco-France : vous verrez un alignement de petits trous, régulièrement espacés.

Prenez votre réglet, mesurez la distance entre deux perçages verticaux : vous trouverez 32 mm.

Mesurez ensuite la distance entre les perçages et la façade : vous trouverez 37 mm.

Enfin, mesurez la distance entre les perçages côté façade du meuble et ceux situés côté fond du meuble : vous devriez trouver un multiple de 32 mm.

Le diamètre du trou, quant à lui, fait 5 mm.

On a donc : 32 mm, 37 mm et N x 32 mm, disposés comme suit :

  • Distance entre deux trous sur une ligne de perçage : 32 mm.

  • Distance de la première ligne par rapport à la façade du meuble : 37 mm

  • Distance entre deux lignes de perçages : un multiple de 32 mm.

(Bon ! Je vous l’ai répété trois fois... Ça devrait être mémorisé ! :-) )

Pourquoi ces trous ? Pourquoi ces cotes ?

Pour être fonctionnels, pour gagner du temps.

Car grâce à ces perçages et ces cotes normalisés, vous pourrez équiper vos meubles et loger, au choix ET SANS VOUS PRENDRE LE CHOU (puisque c'est étudié pour cela) :

  • des taquets sur lesquels reposeront des tablettes (étagères).

    Dans ce cas, peu importe la distance séparant les deux rangées de trous, ce qui compte c’est les perçages en façade et du fond soient alignés, et que les perçages sur les deux cotés intérieurs du caisson soient en face.

    (crédit photo : Brico-Dépôt)

  • ou des charnières invisibles (et, plus exactement, l’embase des charnières invisibles).

    (En haut : le pivot)
    (En bas : l'embase)
    (crédit photo : je ne sais plus)

    Une embase pour charnière invisible normalisée est toujours vissée à 37 mm de la façade. Mais... J'ai eu ouïe dire (en septembre 2012) qu'un gros fabricant de meubles du nord de l'Europe utilisait des quincailleries pour lesquelles la première ligne de perçage devait se trouver, non pas à 37 mm de la façade, mais à 27 mm... Je n'ai pas encore vérifié l'info dans le magasin près de chez moi).

    Rappel : une charnière dite invisible est composée de deux éléments :

    • l’embase (en bas de l’image)

    • le pivot (en haut de l’image)

    • L’embase est fixée sur la cloison du meuble, le pivot sur la porte.

      Il y a plusieurs types de charnières invisibles, selon que la porte qu’elles actionnent soit posée en applique, encastrée, en semi-recouvrement, etc. J'approfondirai ultérieurement.

  • ou des coulisses de tiroir.

    (crédit photo : Castorama)

    (crédit photo : Leroy-Merlin)

    Sur les coulisses de tiroirs normalisées agencement, il y a toujours un perçage pour vis situé à 37 mm de la façade (mais pas à 37 mm du bord de la coulisse...) et il y a des perçages situés le long de la coulisse à des multiples de 32 mm à partir de ce premier perçage :

    (crédit photo : Catalogue Blum)

    (crédit photo : Catalogue Blum)

    Donc, quand vous vissez la coulisse sur le meuble, vous devriez forcément tomber sur un perçage existant (tributaire de la profondeur du meuble et de la longueur de la coulisse).

    Maintenant, pourquoi il y a-t-il plusieurs trous le long des coulisses ? Simplement pour pouvoir visser dedans, si par exemple la charge à supporter est conséquente, ou pour vous donner un peu de souplesse dans le positionnement de vos perçages. Mais dans tous les cas, vous devrez respecter ces multiples de 32 mm (96, 192 sont des multiples de 32 :-) (Fiez-vous cependant aux indications du fabricant de la coulisse).

En résumé, un seul pas de 32 et trois types d’aménagements possibles dans vos meubles et caissons :

  1. des tablettes (« étagères ») à la hauteur que vous souhaitez

  2. des tiroirs

  3. des portes

C’est quand même vachement pratique, non ? Oui.

Vive le monde moderne !

Ces trous au pas de 32, je les fais comment ?

Voici plusieurs méthodes, de la plus sommaire à la plus sophistiquée :

Avec une perceuse,

une mèche de 5 mm avec butée d’arrêt

et un tracé précis

Avantages :

On a tous une perceuse, une mèche de 5 mm et de quoi tracer précisément.

La butée d’arrêt pour la mèche se trouve après un petit tour à la GSB du coin. Ce n’est pas un achat superflu, parce que bon, utiliser un élastique ou du ruban adhésif comme repère de profondeur pour le perçage, hein...

Inconvénients :

C’est long, trèèès long.

Du coup, on va vachement s’appliquer sur les premiers trous, puis,

on ne sait pas pourquoi,

les suivants risquent d’être un peu bâclés...

Et là... Bonjour le montage des coulisses, des charnières, ou la stabilité des tablettes posées sur les taquets...


Avec une perceuse à colonne,

une mèche de 5 mm ,

et un tracé précis

Avantages :

Avec une perceuse à colonne et un guidage, même sommaire, comme celui présenté ici par exemple, c'est déjà plus simple ! :-)

La profondeur de perçage est réglable sur la perceuse, ne reste que le tracé à exécuter et suivre précisément.

On peut aussi se faire des repères le long du guide de perçage pour vérifier le positionnement de la pièce de travail.

Inconvénients :

Le « col de cygne » de la perceuse doit permettre les perçages de la rangée du fond du meuble, mais à priori même les petites perceuses à colonne devraient faire l'affaire.

Il sera peut-être nécessaire d'agrandir la table de la perceuse pour qu'elle supporte la pièce de travail sans risque de basculement.

Si la perceuse pâtit d'un « faux-rond » les perçages ne seront pas aussi nets et précis que souhaités. Au mieux, il y aura un peu de réglage à faire sur les charnières et les coulisses...


Avec une perceuse,

une mèche de 5 mm avec butée d’arrêt,

un gabarit de perçage

(Veritas, Virutex, Wolfcraft, ou fait-maison),

éventuellement des serre-joints.

Avantages :

(crédit photo : Wolfcraft)

(crédit photo : Veritas)

C’est quand même plus rapide que la première solution et le perçage est guidé.

Il y a parfois des promos sur les gabarits (genre, mon gabarit Wolfcraft, je l’ai acheté pour 29,95 euros, au lieu des 60 euros habituels à l’époque, le magasin déstockait).

Inconvénients :

Avec certains gabarits sommaires, la précision du positionnement vient de l'utilisateur, pas de la facilité d'emploi du gabarit... Au risque de se retrouver avec un décalage dans les perçages, ce qui, là aussi, rendra un chouïa sportif le montages des équipements mentionnés plus haut...

Trucs à savoir :

La qualité de la mèche est importante

(oui, la qualité de l’outil coupant est toujours importante... :-) ).

Il convient de faire des essais pour trouver la bonne approche de perçage, pour éviter les éclats disgracieux sur le meuble...

Dans certains cas la perceuse doit tourner à plein régime avant que la mèche n’entre en contact avec la matière, dans d’autre cas non.


Avec une défonceuse,

un rail Festool avec piste perforée,

une fraise de 5 mm

et un gabarit maison comme celui vu sur FOG.

Avantages :

Quand on bricole un tant soit peu, on a généralement une défonceuse.

La réalisation du gabarit est économique.

Inconvénients :

Faut se fabriquer le gabarit, quoi. Il faut également avoir un rail Festool perforé.


Avec une défonceuse Festool OF1010,

le kit de perçage LR32-SYS de Festool

et une règle Festool avec piste perforée.

(crédit photo : Festool)

Avantages :

C’est un produit étudié exprès pour le perçage au pas de 32, on peut y aller.

Il est rapide, précis et simple d'emploi.

Si l’on doit percer plusieurs panneaux identiques (genre je me fais moi-même mes caissons pour la cuisine au lieu de les acheter tous faits et moins cher chez le cuisiniste), une bonne planification et disposition du plan de travail évitera erreurs et pertes de temps.

Inconvénients :

Ah ben... C’est que ce n’est pas donné un kit LR32 et un rail avec piste perforée...

Et comme si ça ne suffisait pas, il faut la défonceuse qui va avec (une Festool OF 1010, ou OF 1400 avec une adaptation).

Et il faut le rail Festool avec piste perforée.


Avec une perceuse multi-broches en ligne.

(crédit photo : Bois Benier)

Avantages :

Une fois la machine pointée, ça va très vite !

Inconvénients :

Le budget, la place.

A réserver pour un atelier professionnel,

Ou pour un amateur soit fortuné, soit très dépensier.


Des trous de 5 mm de diamètre ? ! Mais comment je visse dedans ?

Oubliez vos vis habituelles et procurez-vous de la vis dite euro (rien à voir avec la devise). Vous la trouverez chez les quincailliers professionnels style Foussier. Elles ressemblent à ça :

(crédit photo : Catalogue Blum)

En ce qui concerne les embases de charnières, certaines intègrent leur dispositif de vissage, dans ce cas, une visserie supplémentaire est superflue.

On a vu les avantages du pas de 32, quels sont les inconvénients ?

Eh bien... Le premier d’entre eux c’est que, pour ce qui est de la hauteur et la profondeur de votre meuble, vous êtes tributaires de ces 32 mm et de ses multiples... Vous devrez donc dimensionner vos meubles autour de ces cotes... si du moins vous voulez vous épargner des calculs pour le positionnement des perçages et des accessoires.

Ensuite, des rangées de perçages qui courent du haut au bas du meuble, ça fait fonctionnel, ça ne fait pas esthétique. Et Dieu sait si nous autres boiseux aimons privilégier l’esthétique à la fonctionnalité, n’est-ce pas...

Alors bon, rien n’oblige à percer tout le long du meuble, on peut se contenter de petits groupes de perçages stratégiquement disposés... :-)


Prochain épisode : Faire du perçage au pas de 32 avec le kit LR32-SYS de Festool. Youpi !


Commentaires

Le pas de 32, travaux pratiques

Bonjour
IL y a aussi la tourillonneuse Mafell qui possède deux mèches séparées de 32 mm et en accessoire une règle pour percer à la chaine si besoin
Il y a plusieurs diamètres de mèches, des chiffres ronds 5mm, 8mm, mais aussi 8,1 ou 8,2
Je vous laisse aller voir sur le site du fabricant
C'est vrai que c'est un peu cher, mais quelle facilité d'utilisation

Mafell produit des outils de

Mafell produit des outils de très bonne qualité et c'est vrai que leurs tourillonneuses sont alléchantes.

Je ne les ai pas mentionnées pour la réalisation de perçages au pas de 32 en agencement car je n'en ai pas eu entre les mains ni n'ai pu assister à des démos allant dans ce sens. A priori c'est faisable :-) L'entraxe est respecté, les rails de guidage spécifiques à ces tourillonneuses existent en 800 et 1 600 mm, ce qui couvre les dimensions des caissons d'agencement (peut-on accoler ces rails pour obtenir 2 400 mm ? ), ne reste que le positionnement par rapport à la façade des meubles qui demande peut-être un peu plus d'attention qu'avec des systèmes spécifiquement dédiés ? (ça se fait en tout cas rapidement et précisément avec le kit Festool, j'en parlerai dans un prochain billet).

Pour ce qui est de l'assemblage de meubles, j'ai remplacé tout récemment une lamelleuse noname qui faisait des siennes et j'ai longtemps hésité entre une des tourilloneuses Mafell et une Domino de Festool... C'est la Domino 500 qui l'a emporté : le « ticket d'entrée » pour utiliser pleinement du Mafell (qui aurait parfois fait doublon avec ce que je possédais en Festool) était bien élevé. Je débuterais mon équipement, l'option Mafell serait sérieusement étudiée.

axe de percage

bonjour.

Concernant les inconvenients du percage à la perceuse, le plus important est selon moi l'axe de percage, or avec une perceuse c'est pas gagné... tandis qu'avec multibroche, defonceuse ou perceuse a colonne on est forcement dans l'axe.
Vous avez une astuce pour percer perpendiculairement?
si oui, ca m'interesse car etant pour le moment peu equipé je me contente d'une perceuse...

Ce support m'a longtemps fait

Ce support m'a longtemps fait de l'oeil : http://www.bordet.fr/support-drill-easy,fr,4,630S7.cfm. Mais je viens de craquer pour une vraie perceuse à colonne, alors...

Plus original mais pas vraiment donné : http://www.hmdiffusion.com/Miroir-de-percage-en-inox-11-20191-p.htm.

Reste les différents supports de perceuse qu'on trouve en GSB, s'il est possible d'en régler la perpendicularité et si la rigidité est au rendez-vous.

J'avais essayé le "barillet" (http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/guide-de-percage-pilot-tivoly-e9...). Idée séduisante à priori, très faible encombrement, mais s'avère vite inutilisable, le mien dort dans un coin après quelques utilisations seulement.

Percer dans l axe

Bonjour, il existe des guides meches avec gabarits pour percer dans l'axe avec une perceuse.

perçage caisson IKEA

Bonjour,
dans votre présentation du système 32 vous indiquez qu'un constructeur du nord de l'Europe a dans ses caissons la première rangée de trous percée à 27 au lieu de 37 dans ke système 32. Avez vous fait cette vérification? car j'ai justement acheté des façades de porte et de tiroirs ainsi que des tiroirs avec leurs coulisses et j'ai bien remarqué que les trous de fixation de ces derniers n'ont pas un écart multiple de 32 mais 30 pour pour la plupart. Même ceux qui disposent de plusieurs aucun ne réponds à cette règle.
Si vous avez donc cette information j'apprécierais que vous me la communiquiez (je suis très loin, au Antilles, et je ne peux donc pas vérifier moi même) afin que je puisse commencer la fabrication de mes caissons.
Cordialement,
Jean-Pierre

perçage caisson KIKEA

Bonjour,

Concernant les caissons et façades KIKEA,
les trous pour l'embase se trouve sont à 28 mm du chant au lieu de 37mm et
l'axe de fraisage pour le pivot est à 22 mm.

Moi j'utilise des gabarits qui permettent les réglages du système 32 et tous les autres comme KIKEA par exemple et bien d'autres.

Bon courage à vous

perçage caisson KIKEA

Bonjours à tous, Je rebondis sur le message précédent et comme vous devez le savoir, KIKEA vient de sortir une nouvelle gamme de cuisine. Après vérification , les troues de perçage ont encore changé. Ils sont maintenant pour l'embase à 20mm du chant au lieu de 28mm sur FAKTUM Mathieu

Perçage caisson ikéa

Bonjour, merci à ce Blog d'exister car j'ai enfin trouver l'info ! Le système de Cuisine Faktum est abandonné chez ikéa depuis mi-2014 ( il y aura moyen encore de commander jusqu'en mi 2016 au service clientèle. je confirme que le Faktum c'est 27-28mm du chant Le nouveau système adopte un système de fixation de charnière double perçage horizontal avec charnière BLUM Pour l'instant je galère car ikea ne sait pas liver ses charnière ancien modèle FAktum (Blum) à fixation 27/32 mm et je cherche une charniere equivalente je sens que je vais percer moi même les trous

c'est plus cher de se faire son caisson?

Merci pour ce Blog hyper intéressant. je voudrais rebondir sur "genre je me fais moi-même mes caissons pour la cuisine au lieu de les acheter tous faits et moins cher chez le cuisiniste". Est-ce que c'est vraiment plus cher de se les faire soi-même? Si oui, quelle est ton conseil à ceux qui voudraient faire leur cuisine (ou placard)? Acheter les caissons et faire les façades? Tout acheter ? Merci, A+.

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question est là pour éviter le spam :
1 + 16 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.
Type the characters you see in this picture. (verify using audio)
Type the characters you see in the picture above; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.